30/04/2009

Pause détente et bain de couleurs dans le joli jardin de Marie-Paule

Comme promis  quelques photos du jardin,

D'abord les azalées une troisième n'est pas encore bien ouverte, ensuite je ne sais plus le nom, j'en ai trois différentes, j'ai aussi un pompon jaune, je dois aller revoir le nom sur la com et les jolies coeurs de Marie.

Je viens de cueillir les premiers brins de muguet hum que cela sent bon, pas oublier desauver le petit vase pour Cacahuète (ma chatte)pour elle c'est un poisson.

D'autres photos suivront,il n'est pas grand le jardin, mais il y a beaucoup de plantes,c'est du travail mais c'est tellement beau.

1

 

2

 

3

 

4

 

5

 

6

 

7

 

19:11 Écrit par Chris Maboulette dans 03m. Marie-Paule | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

V.P.C.

Mon médecin m'a confirmé ce que je redoutais, je fais de la VPV...Non, pas de la Vente Par Correspondance mais ce que j'appelerais de la Vieillesse Prématurée du Corps.
Eh oui! Les rhumatismes ont pris possession de mes mains. Je ne comprends pas pourquoi mon corps plait autant aux maladies, pfouuuuuu !
Arthrose, rhumatismes, fibro...quel étal ! 

17:46 Écrit par blogclarac dans 04. Notre journal quotidien | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

29/04/2009

Bonsoir les friends

Désolée d'avoir délaissé la com ces derniers jours ; je n'allais pas bien mais le soleil est revenu dans ma tête même si les nuages sont encore proches.  Voyons le verre à moitié plein.

Mon chéri doit se faire réopérer en mai, à la jambe cette fois.  Un problème à la cicatrice suite aux pontages coronariens il y  a 2 ans.  Rien de grave dit le chirurgien mais comme mon zom a toujours l'art de réserver des surprises quand on l'ouvre...  Vivement dans un mois.

C'est dur de sortir de l'hiver cette année, vous ne trouvez pas ?

Même Katsu est pantouflarde aujourd'hui, on a passé un après-midi calin.

Bisous les zami(e)s,

Que votre soirée soit douce.

katme

 

20:42 Écrit par Chris Maboulette dans 04. Notre journal quotidien | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

L'OMBRE

Je l’ai encore croisé ce matin. Elle, qui passe son temps à marcher, les yeux perdus dans le vide, emmitouflée dans une parka qu’il fasse chaud ou froid. Elle porte ses cheveux ramassés en chignon qui dévoile les os de son visage et ses lèvres presque blanches. Elle a aux pieds une paire de baskets et toute sa maigreur s’affiche sous un caleçon qui flotte autour de ses jambes frêles. Elle n’est plus  que l’ombre d’une jeune femme. Les gens la regardent, s’arrêtent à son passage. Ils lui lancent des regards inquisiteurs voire méchants.  Et le mot anorexie arrive dans les esprits, s’invite dans les conversations. Il  y a ceux qui d’un air arrogant la dévisagent, se retournent, hochent la tête, et puis ceux qui soupirent et  émettent des grimaces  de dégoût, d’horreur. Un cercle vicieux où l’on tombe mais dont on ne sort pas sans séquelles.

Pourquoi a-t-elle commencé à se restreindre puis à se priver de nourriture ?

Est ce qu’elle voulait perdre quelques rondeurs comme beaucoup d’adolescentes pour ressembler aux mannequins androgynes ?   Ou s’inflige-telle cette punition pour avoir le sentiment de contrôler enfin quelque chose dans sa vie ?

Paradoxalement, moins elle mange et plus elle se sent forte. Forte de contrôler son corps, de le dominer, un plaisir qui dissimule une torture permanente…. Elle veut aller toujours plus loin,  ne donner que le minimum vital à son organisme. Moins de kilos puis de grammes. Des soustractions des calories calculées à longueur de temps. Elle ne veut pas admettre qu’elle est devenue la prisonnière d’une spirale.

Manger un peu plus ? Non, surtout pas… Par peur de voir son corps reprendre des formes et d’abandonner là où elle réussit.

Elle s’enivre  de cette satisfaction et  de cette ivresse provoquée par le manque de nourriture.

Est-ce  un SOS lancé comme une bouteille à la mer,  le reflet d’une souffrance béante que son corps crie, libère, et qu’elle affiche ainsi aux yeux de  tous ?

Beaucoup plus tard, son corps se souviendra des caresses d’une étreinte,  du grain de peau de l’autre, des baisers goulus ou doux, de l’envie, du plaisir. Mais il restera marqué comme au fer rouge de tous ces mois de supplice.

18:42 Écrit par blogclarac dans 04. Notre journal quotidien | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

J'ai de la peine

J'ai une mauvaise nouvelle à vous annoncer.

Je vais me séparer d'Hermes à la demande d'Elisabeth. C'est avec une grande peine que je dois le faire mais je crois que je n'ai pas d'autres solutions. En effet Hermes est adorable avec nous mais il n'y a pas moyen de le faire taire en présence de Patou notre chat, il n'y a aucun moyen de les mettres ensemble dans la même pièce. De plus Hermes se met à aboyer si le chat bouge ou fait le moindre bruit la nuit et ce malgré qu'ils ne sont pas dans la même pièce et comme le chat à plutôt tendence à être bien éveillé la nuit, je vous dis pas ce que sont devenue nos nuits. Il est malheureusement un mâle dominant et en rue ou n'importe ou il y a un autre chien, il deviens furieux et se met à aboyer à tue tête sans pouvoir le calmer. Vu l'état de ma femme, je ne vois que la possibilité de revendre notre Hermes si je tiens à conserver le clocher au milieu du village (dicton).

Donc mes ami(e)s si vous connaissez quelqu'un qui souhaite avoir un Yorkshire de pure race avec pedigree Saint Hubert et qui n'a pas de chat, je demande 500€ pour Hermes. A titre d'information son père est champion international dans plusieurs pays ainsi que sa grand mère.

Hermes est bien sur vacciné et posède une puce électronique d'identification et il est inscrit au Livre des origines St-Hubert avec son pédigree.

Il est né le 27/07/2008

son nom complet: Hermes de Valy d'Aumont

fils de: Durrer's A Walk In The Park et de Froufrou de Valy d'Aumont

P1020273

17:50 Écrit par Chris Maboulette dans 03n. Nictoo | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : yorkshire, hermes |  Facebook |

28/04/2009

Tu t'aperçois que tu vis en 2009 quand :

1.   Par accident, tu tapes ton mot de passe  sur le micro-onde ;  
2.   Ça fait  des années que t'as pas joué au solitaire avec des vraies cartes  ;
3.   T'as une liste de 15 numéros de  téléphone pour joindre une famille composée de 3 personnes ;
4.   T'envoies un mail à ton collègue qui a le bureau  juste à côté du tien ;  
5.   T'as  perdu le contact avec tes amis ou ta famille parce qu'ils n'ont pas  d'adresse e-mail ;  
6.    T'arrives chez toi après une longue journée de travail et tu réponds au  téléphone comme si tu étais encore au bureau ;

7.   Tu fais le zéro sur ton téléphone de la maison pour  prendre la ligne ;  
8.   T'es au  même poste de travail depuis 4 ans mais t'as déjà travaillé pour trois  entreprises différentes ;  
10. Toutes les  pubs télé ont une adresse Web en bas de l'écran ;
11. Tu paniques si tu sors de chez toi sans portable et tu  fais demi-tour pour le prendre ;  
12. Tu te lèves le  matin et la première chose que tu fais c'est d'allumer ton ordinateur  avant même de prendre ton café ;  
13. Tu inclines ta  tête sur le côté pour sourire ;  
14. T'es en train  de lire ce texte et tu acquiesces et souris ;
15. Encore pire, tu sais déjà à qui tu vas renvoyer ce  message ;  
16. T'es trop occupé pour  t'apercevoir qu'il n'y a pas de numéro 9 dans cette liste ;    
17. A l'instant, tu viens de  re-parcourir le message pour vérifier qu'il n'y avait pas de numéro 9 dans  la liste...
 
ALORS, SUIS CE  CONSEIL : Lorsque ton  travail t'ennuie, que tu es au bord de la dépression,   que vraiment plus rien ne va comme tu le voudrais au  travail,...  
Fais  ceci : en sortant du travail arrête-toi à la pharmacie, achète un  thermomètre rectal Johnson & Johnson (seulement cette marque-là) ;  ouvre la boîte du thermomètre rectal et lis les instructions... Tu trouveras  cette phrase quelque part :

Chaque thermomètre rectal Johnson & Johnson a  été testé personnellement à notre usine.


Alors, maintenant, ferme les  yeux et répète 5 fois à voix haute : je suis heureux[se] de ne pas travailler  au contrôle de la qualité chez Johnson & Johnson.  
ET VOILÀ, ÇA  Y EST, TU RIGOLES...
Allez, renvoie ceci à tes amis, t'en meurs d'envie !!!  
Et rappelle-toi toujours qu'il  y a des jobs plus merdiques que le tien.

 

17:38 Écrit par Chris Maboulette dans 09. Notre rubrique rires | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : c est pour rire |  Facebook |

27/04/2009

PASSAGE ECLAIR ...

Bonjour tout le monde,

Un passage rapide, comme un éclair, ou comme une fusée supersonique...

Pas de longues tirades ou de long discours pour une fois. Hier, j'ai eu eu le droit à une accalmie au niveau de mes mains, alors j'en ai profité pour écrire sur mon blog et lire. Privée depuis plusieurs jours de ces plaisirs égoïstes, me revoilà à nouveau avec des mains douloureuses et raides.

Evolution de la fibro ? Apparemment vu que les examens (recherche de rhumatismes et compagnie) sont revenus négatifs.

Je vais donc avoir, à priori,  le droit à de belles attelles en silicone (faites sur mesure, eh oui...) à porter la nuit.  Au fils des années, je me transforme en Robocop au féminin !

Donc, si quelqu'un a une paire de mains en pas trop mauvais état , je suis prenante... ^

Moralement, je vacille, je regarde le vide sous ses pieds, c'est si tentant et si facile de faire le pas fatidique qui fait basculer dans la mélancolie, l'amertume et  les regrets ...

L'ironie, la dérision  me permettent de garder la tête hors de l'eau.

 

 

16:14 Écrit par blogclarac dans 04. Notre journal quotidien | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |