09/10/2009

ALLO, ALLO, ICI BREST... M'ENTENDEZ-VOUS ?

Bonjour tout le monde,

Maintetant que notre Nictoo est papi , on va devoir se mettre à tricoter des p'tits chausson pour Clara. le problème, je ne sais pas tricoter et avec l'arthrose, ca va être difficile. Tu m'en voudras pas mon Nictoo?

Côté santé, c'est pas le nirvana! Une grosse sinusite et de nouvelles douleurs. Ben oui, elles était disponibles dans le nouveau catalogue "2009-2010" et je me suis précipitée pour les commander.  Je les ai bien reçues, ah ça, oui ! Pas de problème d'après-vente ou de SAV... Donc encore un traitement supplémentaire à prendre, au point où j'en suis... à un comprimé prêt, ça ne change pas grand'chose. Me voilà sous anti-anflammatoires et cortisone et le traitement contre l'arthrose et un traitement pour l'arthrite sans oublier celui de la fibro !

Mais, positivons, malgré tout !

Et puis, j'ai pas craqué pour la cigarette ( j'attends d'ailleurs vos félications...).

EN prime, mon  dernier blabla :

Direction le supermarché ce matin…


En chemin, je n’ai croisé que des personnes au visage fermé, tristounet tout comme le temps. Chacun était armé de son parapluie  ou d’un chapeau anti-pluie. Arrivée à bon port, qu’est ce que j’entends comme musique ?  L’ aigle noir  de Barbara qui se terminait. Bravo pour la top ambiance ! Allez, et on enchaîne direct avec la chanson de Prévert de Gainsbourg.  Mais, qu’est ce qui se passe ? Ils veulent que les clients dépriment et  sortent de là en pleurant à chaudes larmes ? Certaines chaines de  supermarchés auraient-elles dans les groupes pharmaceutiques qui fabriquent du prozac et compagnie ?


Mais zut, Un peu de gaité ! Pourquoi ne pas passer des musiques qui donnent envie de danser ou qui font penser au soleil ?  La Compagnie Créole  par exemple même si c’est kitch, ou alors de la bonne pop anglo-saxonne pour se déhancher au rayon dentifrices et  du disco qui donne envie de se trémousser devant les poireaux.


En plus, de cette  musique digne d’un enterrement, il y avait des palettes entières qui croulaient sous les plantes pour la  Toussaint. Des vraies, des artificielles, des vases  lugubres, le tout mis en évidence sous des pancartes fluos « vente de fleurs de Toussaint ».  Impossible de ne pas les manquer. Certains s’affairaient  déjà à en acheter, choisissant avec soin les chrysanthèmes  les mieux garnis et où les fleurs n’ont pas encore écloses.


Je me suis dépêchée, oubliant les trois-quarts de ce que j’étais venu acheter,  par  peur d’être contaminée par cette morosité.


Ayant toujours en tête leur musique spéciale sinistrose, j’ai sorti de mon sac mon lecteur  pareil que les « djeunes », j’ai mis la musique. Sauf que je ne sais pas comment eux ils font. Enfin, comment ils arrivent à garder la même démarche  en écoutant de la musique. En plus, ils ne bougent pas les lèvres et ne  chantonnent pas. Je me demande s’ils ne mettent pas, juste  par habitude,  leurs écouteurs  ou alors si c’est pour faire passer le message  « ne pas me déranger et  ne pas me parler ».


Parce que moi, une fois que Miossec chantait dans mes oreilles, je n’avais plus qu’une seule envie : chanter et danser ! J’ai dû réfréner mes pulsions me contentant d’opiner la tête, de battre la musique avec mes doigts sur l’anse de mon sac à main. Aux croisements, aux rondpoints, dès que j’étais une minute sans marcher, je commençais à me dandiner… C’était plus fort que moi.  


Certes, j’ai mis plus de temps à rentrer mais par rapport aux autres, j’affichais un grand sourire !

Bisous à tous

 

 

 

 

 

13:11 Écrit par blogclarac dans 04. Notre journal quotidien | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : recit, clarac |  Facebook |

Commentaires

BRAVO MA CLARA LALA Tout d'abord mille bravos pour avoir tenu bon face à cette saleté de clopinette. Je ferais bien de prendre exemple sur ma jumelle mais je diminue, je ne les termine plus en pensant au courage de ma Clara Lala.

Puis mille bravos aussi pour tenir bon face à la sinistrose qui t'entoure. Il faut y arriver. Quelle horreur cette ambiance. I y a une promo en ce moment sur les cordes ou quoi ?

Côté sinistrose, ce qui est très marquant quand on rentre de vacances dans le sud de la France vers notre petite Belgique, c'est que plus on remonte vers chez nous, plus il fait gris, triste et froid et plus les chansons diffusées à la radio deviennent tristes. C'est atroce lol. Après, on se demandera encore pourquoi je me fous à chialer quand on passe la frontière mdrrr.

A la musique, elle adoucit les moeurs et je ne saurais pas vivre sans elle. Elle rend la vie plus belle, plus positive, elle émeut, elle touche, elle fait frissonner et elle me redonne le peps quand il manque.

Ce matin en nettoyant, j'ai écouté Saint Germain en sifflotant, volume à fond. Les corvées paressent moins pénibles et le temps passe plus vite.

Pierpojak est mon grand compagnon de bonne humeur aussi. Un reggae man français écolo hmmm.

Parfois (souvent même), c'est de la house. Alors là, je prends mon balai à 2 mains et je m'imagine gogo danseuse hihihihi (quand je suis seule à la maison bien sûr, homme, et enfant sont déjà suffisamment traumatisés par mes mabouletteries). Là, ce sont les animaux que je traumatise. On ne peut pas dire que le show soit chaud tant je suis d'un ridicule vu ma souplesse et ma stabilité d'enfer mouhahaha. Le grand écart, ça fait 20 ans que c'est fini.

Mais comme le ridicule ne tue pas et que l'auto-dérision m'amuse, vais pas m'en priver.

Wouah ma chérie, tu m'as donné envie de danser...

Gros kissssssssssssssssss.
Qué viva la révoloussionne et NON A LA SINISTROSE héhé.

Écrit par : Chris | 09/10/2009

Ha ha ha Je t'imagine avec ton lecteur mp3 occupée à te trémousser devant les poireaux MDR ça vaudrait une photo. Non blague à part je te félicite pour tenir le coup sans cigarettes.
Je crois que la venue de l'automne y est pour quelque chose en ce qui concerne les bobos car mois aussi je souffre atrocement depuis quelques temps.
Le 15 de ce mois j'ai RDV à la clinique de la douleur et cette fois je vais accepter que le médecin me fasse un certificat au moins pour faire un mi-temps médical.
En attendant de pouvoir donner de gros bisous à ma "petite" Clara, je t'envoie à toi ma "grande" Clara plein de bisous virtuels

Écrit par : Nictoo | 09/10/2009

ce doit être l'automne et le manque de lumière
pfft ce changement de temps dérange mes muscles et les articulations!
mais c'est vrai que lorsque je fais de la musique et que je danse...j'oublie un moment que j'ai mal
bien le bonjour à vous tous
je ne vous oublie pas

Écrit par : Macedoine/Animusiques | 11/10/2009

Les commentaires sont fermés.